Show Buttons
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Google Plus
Partager sur Linkdin
Contact us
Hide Buttons

Appel de l’UIT-QI en solidarité avec la lutte du peuple syrien.

Des civils fuient les bombardements à Alep en Syrie

Ces dernières semaines le régime d’Al Assad et l’aviation russe ont intensifié leur offensive criminelle sur Alep. En quelques jours, plus de 250 civils sont morts sous les bombardements dans les zones libérées de l’est de la ville, la capitale industrielle de la Syrie et un des bastions de la révolution.

Les centres médicaux de la ville pour traiter les patients et les blessés ont été systématiquement détruits : le parc des équipements de protection civile (les volontaires connus comme casques blancs, qui dégagent les gens des ruines des bâtiments bombardés), l’hôpital de Jérusalem (où travaillait le Dr Wassem, le seul pédiatre qui restait à Alep), la clinique d’Al Marja et l’entrepôt pour les médicaments de la Direction de la Santé d’Alep Libre. Toute infrastructure qui pourrait servir à pallier les effets des bombardements a été détruite.

Le régime prépare l’offensive finale, en soumettant la population et les groupes rebelles à un harcèlement sans trêve, en coupant toutes les routes d’approvisionnement et en utilisant la faim comme arme de guerre. Il y a des mois que dans les quartiers rebelles de la ville il n’ya ni eau potable, ni lumière et la nourriture manque.

Tandis que, les Etats-Unis et les puissances européennes se taisent et couvrent ce génocide, les négociations de Genève continuent malgré le retrait de l’opposition, Russie et Etats Unis pactisent des « trêves » en dehors de la ville d’Alep. Une politique de terre brûlée et du fait accompli que tous acceptent pour ensuite imposer la paix des cimetières. L’accord entre les Etats-Unis, la Russie et le régime apparaît clairement : il s’agit de mettre en échec la révolution et de stabiliser le régime de Bashar Al Assad.

Nous rejetons le fait que, profitant de l’offensive du régime et de la destruction de la ville, les milices kurdes de l’YPG (Unités de Protection du Peuple) avancent sur le nord en contrôlant la route qui unit Alep avec la frontière turque, car cela contribue à accentuer le harcèlement de la population.

La lutte pour Alep est décisive pour la révolution commencée il y a déjà plus de 5 ans. Le Comité de Coordination Locale nous a fait parvenir ce communiqué que nous reproduisons. L’UIT-QI appelle tous les travailleurs et leurs organisations à être mobilisés en solidarité avec la lutte du peuple syrien, pour freiner l’offensive contre Alep.


Communiqué du Comité de Coordination Locale d’Alep, Syrie, le 28 avril 2016

Encore une fois la force criminelle d’Al Assad démontre sa barbarie en portant l’annihilation et la destruction dans la ville d’Alep : depuis samedi, on comptabilise 120 attaques avec des missiles et des barils d’explosifs qui ont fait 170 morts, parmi eux 36 enfants et 5 volontaires de la Défense Civile syrienne, un infirmier et sa famille et deux médecins, y compris le seul pédiatre qui continuait à travailler dans la ville.

Les chiffres augmentent parce que les attaques continuent pour soumettre le peuple syrien et sa force révolutionnaire pour le faire renoncer à son droit légitime, qu’il a essayé de défendre dans les négociations de Genève. Tandis que les représentants du peuple syrien négociaient à Genève, le régime concentrait ses troupes aux alentours d’Alep. Les responsables américains le justifiaient en faisant valoir qu’Al Nosra gagnait du poids dans la zone, afin de donner le feu vert à l’attaque sous prétexte de la lutte antiterroriste.

Nous, les comités locaux, nous manifestons nos doutes envers les soi-disant amis du peuple syrien qui ont opté pour le silence ou font seulement des déclarations mesurées devant la souffrance de notre peuple.

Ces attaques profitent au régime de Bashar Al Assad et aux criminels de Daesh , qui gonflent leurs rangs avec ce massacre. Malgré tous les alliés du monde du régime criminel, le peuple syrien ne renoncera pas à la lutte pour la liberté, la dignité et l’égalité.

Vive la lutte du peuple syrien ! Que les martyrs reposent en paix ! Liberté pour les prisonniers !

Partager
Share On Twitter
Share On Linkdin
Contact us